Chèvremont
Accueil du site > Vie pratique > Informations générales > Intoxication au monoxyde de carbone

Intoxication au monoxyde de carbone


Chaque année, environ 1300 épisodes d’intoxications au CO survenus par accident et impliquant près de 3000 personnes sont déclarés aux autorités sanitaires.

Pourquoi est-ce dangereux ?

Le monoxyde de carbone est un gaz invisible, inodore, toxique et mortel.

C’est un gaz indétectable. Il est le résultat d’une mauvaise combustion quelle que soit la source d’énergie : bois, gaz, charbon, essence.

Il agit comme un gaz asphyxiant prenant la place de l’oxygène dans le sang. Il peut s’avérer mortel en moins d’une heure.

Il provoque 2 types d’intoxication :

  • l’intoxication faible ou chronique : elle se manifeste par des maux de tête, des nausées, de la fatigue. Elle est lente.
  • l’intoxication grave : plus rapide, elle entraîne des vertiges, des troubles du comportement, le coma ou le décès.

Ces intoxications peuvent laisser des séquelles à vie.

Quelles sont les causes du danger ?

  1. Les appareils de chauffage ou de production d’eau chaude mal entretenus
  2. Une mauvaise aération du logement
  3. Les fumées mal évacuées

Comment éviter les intoxications ?

  1. Faites vérifier chaque année vos installations par un professionnel (chaudières, chauffe-eau, cheminées, inserts, conduits d’aération).
  2. Aérez votre logement même en hiver et ne bouchez jamais les entrées d’air.
  3. Faites effectuer un ramonage mécanique de vos conduits au moins une fois par an.

Que faire si vous soupçonnez une intoxication ?

Si vous avez des maux de tête, des nausées, des vomissements...pensez au monoxyde de carbone...

1. Aérez immédiatement les locaux.

2. Arrêtez vos appareils à combustion si possible.

3. Évacuez les locaux.

4. Appelez les secours : urgences (112), pompiers (18), SAMU (15) et le (114) pour les personnes malentendantes.

5. Ne réintégrez pas les locaux sans l’avis d’un professionnel.

La prise en charge d’une personne intoxiquées doit intervenir rapidement, dès les premiers symptômes, et peut nécessiter une hospitalisation.


Pour plus d’informations, vous pouvez contacter :

Le centre Anti-poison de votre région : 03 83 32 36 36.

Un professionnel qualifié (plombier, chauffagiste, ramoneur).

La Délégation territoriale du Territoire de Belfort de l’agence régionale de santé (ARS) de Franche-Comté au 03 84 58 82 00.

Documents joints