Chèvremont
Accueil du site > Patrimoine > Parcours découverte > L’eau dans Chèvremont

L’eau dans Chèvremont

A l’intérieur de Chèvremont coulent 6 rivières et de nombreuses sources prennent vie.

Les sources :

Elles ont rythmé la vie des villageois. Il ne fallait pas s’embourber avec les chevaux ou le matériel agricole par temps humide. Les sources pérennes ont permis de mettre au frais les boissons utiles lors de travaux dans les prés et les champs. On pouvait également pratiquer la pêche à la grenouille, se baigner, faire boire le bétails, irriguer les terres voisines et les potagers (sécheresse 1893).

Par contre l’eau n’y était pas potable, une personne a déclaré une fièvre aphteuse après avoir bu l’eau d’une source. Néanmoins, boire de l’eau de source pouvait avoir des vertus très bénéfiques. St-Genest sous l’Eglise guérissait les maladies de la tête, des yeux et la folie pour d’autres.

Pour information : les sources sont des eaux qui sortent naturellement de terre, ou par métonymie le point où cette eau jaillit. C’est souvent l’origine des cours d’eau, elles peuvent alimenter des mares ou des lacs.

Les rivières :

Chèvremont est traversé par 6 rivières ou ruisseaux.

- La rivière la Madeleine qui passe dans le grand bois.
- La rivière l’Autruche qui passe du bois du magny jusqu’au grand bois.
- Le ruisseau du Trovaire qui arrive de l’ouest.
- Le ruisseau de la Mèche qui part du bois du magny.
- Le ruisseau la Clavelière qui passe au centre du village.
- Le ruisseau les Breuleux qui passe par le petit bois et rejoint l’Autruche.